lundi 30 décembre 2013

Livre - Les désorientés de Amin Maalouf

Les protagonistes du roman avaient été inséparables dans leur jeunesse, puis ils s'étaient dispersés, brouillés, perdus de vue. Ils se retrouvent à l'occasion de la mort de l'un d'eux. Les uns n'ont jamais voulu quitter leur pays natal, d'autres ont émigré vers les États-Unis, le Brésil ou la France. Et les voies qu'ils ont suivies les ont menés dans les directions les plus diverses. Qu'ont encore en commun l'hôtelière libertine, l'entrepreneur qui a fait fortune, ou le moine qui s'est retiré du monde pour se consacrer à la méditation ? Quelques réminiscences partagées, et une nostalgie incurable pour le monde d'avant.

Je n'ai qu'un mot pour décrire ce livre : SUPERBE ! Dès les premières pages, on suit le parcours d'Adam, historien, le principal personnage de l'histoire, il a quitté son pays au moment de la guerre pour s'installer en France. Au décès d'un ancien ami, il retourne au pays et retrouve des sensations et des souvenirs qu'il pensait oubliés à jamais. Au travers de son journal et de sa plume particulièrement efficace et incisive, Adam nous raconte ses émois, ses doutes et ses peurs et nous plonge ainsi dans ses pensées les plus profondes et les plus intimes. On retrace avec lui les grands événements qui ont jalonné la vie de chacun des membres de son ancien groupe d'amis, pourquoi ils se sont dispersés, pourquoi certains se sont disputés. En parallèle, Adam reprend contact avec les membres du groupe pour renouer des liens et parfois s'avouer des non-dits enfouis depuis 20 ans...

Un magnifique roman plein d'humanité qui abordent des thèmes aussi variés que la guerre, l'amitié, l'amour, ...

dimanche 15 décembre 2013

La Photo Du Mois # Décembre # Bonheur

Le thème de décembre, choisi par les bonheurs d'Anne et Alex : BONHEUR



Le lever du soleil sur une plage paradisiaque au bout du monde, c'est pour moi une belle illustration du bonheur :-)


Allons découvrir les bonheurs des autres participants :

A'icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Ann, Anne, Anne Laure T, Anne-Laure, Arwen, AurélieM, Ava, Béa, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Caterine, Cécile - Une quadra, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire's Blog, Cocosophie, Crearine, Cricriyom from Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Djoul, Dr. CaSo, dreamtravelshoot, El Padawan, Elodie, eSlovénie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, FloRie, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, Ileana, InGrenoble, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, J'adore j'adhère, Joane, Josiane, Julie, KK-huète En Bretannie, Krn, La Dum, La Fille de l'Air, La Messine, La Nantaise à Paris, La voyageuse comtoise, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les voyages de Lucy, LisaDeParis, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marie-Charlotte, Marmotte, MauriceMonAmour, Mes ptits plats, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nicky, Nie, Oscara, Photo Tuto, Pica Moye, Pilisi, Piolo, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sailortoshyo, scarolles-and-co, SecretAiko, Sephiraph, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Thib, Un jour, une vie, Violette, Viviane, Wolverine, Woocares, Xoliv', Zaza

dimanche 8 décembre 2013

Livre - Dieu est un pote à moi de Cyril Massarotto

Il a 30 ans, il est plutôt sympa et son meilleur ami, c'est Dieu. Très utile, surtout quand on rencontre la femme de sa vie, qu'elle est étudiante à la Sorbonne alors qu'on est... vendeur dans un sex-shop.

Ce livre est assez particulier. Le titre nous donne à penser que c'est un livre comique, le résumé nous confirme que c'est un livre léger et drôle, quand on commence à lire les premières pages, on se dit qu'on va profiter d'un petit livre déjanté et un peu loufoque... mais derrière cette façade, se cache en fait une histoire pas si heureuse que ça, et même émaillée de quelques drames, avec plusieurs pages décrivant des faits assez violents en fin de livre... Quand je lis la manchette du livre qui clame "Un premier roman tendre, drôle et émouvant", émouvant ok, mais drôle et tendre certainement pas !

En terminant la dernière page, je me suis demandé quel était en fait l'objectif de l'auteur, nous surprendre ? Nous choquer ? Nous faire passer un message ou nous faire prendre conscience de quelque chose ? Et si oui, de quoi ? 

Si je devais retenir une chose de ce livre, c'est "la vie est trop courte, il faut en profiter", mais bon, ça on le savait déjà ;-) Malgré une plume agréable et un texte bien écrit, je ne recommanderai pas ce roman tant il est déroutant pour moi de ne pas l'avoir cerné... mais vous voilà prévenus, à vous de faire votre choix ;-)

lundi 2 décembre 2013

Livre - Pig island de Mo Hayder

Joe Oakes est journaliste et gagne sa vie en démystifiant les prétendus phénomènes paranormaux. En débarquant sur Pig Island, îlot perdu au large de l'Ecosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d'allumés qui y vivent en vase clos vénèrent le diable comme les en accusent les gens de la côte. Et, surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre qui aurait élu domicile sur l'île, une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt par un touriste à moitié ivre. Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu...

Ce livre m'a été prêté par un ami il y a déjà un bon moment et il prenait un peu la poussière dans ma bibliothèque, avant que je ne me décide, à cours d'idée, de me lancer dans sa lecture. En lisant le quatrième de couverture, je me suis imaginé un thriller plein de rebondissements avec des adorateurs du diable, du suspense et des meurtres en vase clos (sur l'île)... et c'est effectivement comme ça que commence ce livre, c'est prometteur et on a envie de connaître la suite...

Mais très vite, on se rend compte qu'il y a quelque chose qui cloche. L'histoire semble avoir été écrite au fur et à mesure que l'a imaginée l'auteure (Mo Hayder, par ailleurs très connue pour ses nombreux thrillers), à savoir décousue, sans substance et sans l'ombre d'un véritable scénario. Des rebondissements qui n'en sont pas, du suspense à la limite de l'ennui et la désagréable impression de se faire balader caractérisent ce roman. La seule note positive est la toute fin, inimaginable et surprenante, c'est-à-dire les 5 dernières pages. Sur les 471 pages que compte au total ce livre, ça me semble quand même fort léger. Je crains que l'auteure ne se soit trop focalisée sur cette fin surprenante et n'en ait finalement oublié d'écrire le principal... le livre.

vendredi 15 novembre 2013

La Photo du Mois # Novembre # Ensemble

Le thème de novembre : ensemble

Date de prise de vue : 11/11/2010
Lieu : Mexique

Il y a quelques années, en vacances au Mexique, j'avais découvert ces arbres entrelacés (dans la jungle qui entoure le temple de Coba), le guide nous avait expliqué qu'ils poussaient l'un à côté de l'autre, leurs troncs s'entrelaçant, et se protégeaient mutuellement. Je trouvais que ça illustrait bien le thème "ensemble" :-) Malheureusement, je ne me souviens pas des noms de ces arbres ni de quelle manière ils se protègent ;-)

Pour découvrir les photos d' "ensemble" des autres bloggeurs, c'est par ici :
A'icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Ann, Anne, Anne Laure T, Anne-Laure, Arwen, AurélieM, Ava, Béa, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Caterine, Cathy, Cécile - Une quadra, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Cherrybee, Chloé, Christophe, Claire's Blog, Cocosophie, Dame Skarlette, DelphineF, Djoul, Dr. CaSo, dreamtravelshoot, E, El Padawan, Elodie, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, InGrenoble, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, J'adore j'adhère, Joane, Josiane, Julie, KK-huète En Bretannie, Krn, La Dum, La Fille de l'Air, La Messine, La Nantaise à Paris, La voyageuse comtoise, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les voyages de Lucy, Leviacarmina, LisaDeParis, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marie-Charlotte, Marmotte, Mathilde, MauriceMonAmour, Mes ptits plats, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nicky, Photo Tuto, Pilisi, Piolo, Pixeline, Pomme d'Happy, Renepaulhenry, Rythme Indigo, scarolles-and-co, SecretAiko, Sephiraph, Shoesforgirls, Sinuaisons, Tambour Major, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Thib, Ti' Piment, Un jour, une vie, Une niçoise, Violette, Viviane, Wolverine, Woocares, Xoliv', Zaza

jeudi 7 novembre 2013

Livre - Les apparences de Gillian Flynn

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »
Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Charlie a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivé. (...) Charlie ne tarde pas à devenir un suspect idéal. 


C'est le deuxième roman de Gillian Flynn que j'ai l'occasion de lire en deux mois et celui-ci ressemble assez peu au premier (Les lieux sombres), si ce n'est le côté "psychologie des personnages" particulièrement abouti, et encore, dans ce cas-ci, abouti est un faible mot.

Il est en fait assez difficile de décrire ce livre. En apparence construit comme un banal thriller avec une disparition pour commencer l'histoire (à la Harlan Coben pour ne pas le citer), on prend vite la mesure du potentiel de l'auteure qui nous emmène dans une toute autre et bien plus sombre dimension, pleine de non-dits, de coups-bas, de manipulations, de haine et tout cela au sein d'un couple charmant (en "apparence") formé par Amy et Charlie.

De rebondissements en incompréhensions, Gillian Flynn a le don de nous balader comme des pions dans son roman et on ne peut que se plonger et être tenus en haleine dans cette histoire (longue de 570 pages !) jusqu'aux tous derniers dénouements qui nous réservent leur ultime lot de surprises...

Je vous aurai prévenu, vous ne regarderez plus votre partenaire de la même façon après avoir lu ce livre ;-)

jeudi 31 octobre 2013

Livre - Seule Venise de Claudie Gallay

A 40 ans, quittée par son compagnon, elle vide son compte en banque et part à Venise, pour ne pas sombrer. C'est l'hiver, les touristes ont déserté la ville et seuls les locataires de la pension où elle loge l'arrachent à sa solitude. (...) Il y a aussi, dans la ville, un libraire amoureux des mots et de sa cité qui fera renaître en elle l'attente du désir et de l'autre.

Très joli livre de cette auteure que je ne connaissais pas. Une écriture toute particulière, avec beaucoup de sensibilité et de douceur, des personnages discrets et touchants et le cadre enchanteur de la jolie ville de Venise, malgré le froid et l'humidité qu'on ressent très bien à travers les pages du livre, sont les atouts de ce roman. 

Ce livre est, pour moi, une petite tranche de vie pleine de sentiments où on découvre des personnes qui ne se connaissaient pas, se rencontrent, se côtoient, n'ont rien en commun, mais pourtant vont apprécier la compagnie des autres, le réconfort que cela leur apporte et même le bonheur qui illuminera leur vie grâce à ces êtres qui ne sont finalement que de passage...

La période durant laquelle se passe l'histoire est propice à la poésie et aux émotions : Noël. Je conseillerais donc, je pense, de lire ce roman à cette période de l'année, pour un effet encore plus "touchant" ;-)

mardi 15 octobre 2013

La Photo du Mois # Octobre

Le thème d'octobre : victoire

Canon eos 500
Date de prise de vue : 13/10/2013

Découvrez les victoires photographiques des autres participants :
Nora, E, Krn, Nicky, Blogoth67, Lavandine, Tambour Major, La voyageuse comtoise, Ori, Cathy, Viviane, Elodie, Angélique, Sephiraph, Chat bleu, MauriceMonAmour, Lucile et Rod, Calamonique, Lyonelk, Isa de fromSide2Side, Christelle, Joane, Claire's Blog, KK-huète En Bretannie, Violette, Cricriyom from Paris, Ann, Béa, Cekoline, Eurydice, Pilisi, Alexinparis, SecretAiko, Akaieric, Lavandine83, Giselle 43, Alban, Cara, Thalie, Shoesforgirls, MissCarole, InGrenoble, Christophe, La Messine, Une niçoise, Cherrybee, Meyilo, Josiane, The Parisienne, Renepaulhenry, Homeos-tasie, Caro from London, Morgane Byloos Photography, Isa ToutSimplement, Marie-Charlotte, Stephane08, Happy Us, Ava, A'icha, Julie, Laurent Nicolas, AurélieM, J'adore j'adhère, François le Niçois, Galinette, Anne Laure T, Thib, Piolo, Bestofava, Caterine, Pixeline, Pomme d'Happy, Les voyages de Lucy, Louisianne, Mimireliton, Wolverine, Laulinea, Isaquarel, Frédéric, Dame Skarlette, Hibiscus, Sinuaisons, Gilsoub, Lau* des montagnes, Tuxana, Guillaume, Mathilde, Dr. CaSo, Photo Tuto, Chloé, Agnès, Champagne, Gizeh, Leviacarmina, Marie, Djoul, Agathe, Céline in Paris, Hypeandcie, La Dum, dreamtravelshoot, Filamots, Mes ptits plats, Fanfan Raccoon, Testinaute, Cécile - Une quadra, Anne, Un jour, une vie, Sophie Rififi, Marmotte, Les bonheurs d'Anne & Alex, Arwen, LisaDeParis, magda627, DelphineF, CetO, Maria Graphia, Oscara, Zaza, BiGBuGS, The Singapore Miminews, El Padawan, Cocosophie, Xoliv', Mamysoren, Coco

vendredi 4 octobre 2013

Livre - Le parloir de Eric Sanvoisin

"Dans un parloir on se regarde toujours
avant de se parler."
Yan vient d'avoir dix-huit ans.
Il est incarcéré depuis une semaine.
Et depuis une semaine, il n'a pas prononcé un mot.
Il attend. Il attend que le temps passe.
Mais le temps ne passe pas.


Ce petit livre est très court, mais ô combien prenant. Structuré en chapitres d'à peine une page ou deux, il s'égrène au fil des parloirs que Yan obtient avec sa mère, sa sœur, sa copine ou son avocat. Le scénario n'a rien d'extraordinaire, mais la plume de cet auteur que je ne connaissais pas est précise et efficace. On ne comprend pas tout à fait où l'auteur nous emmène ni quel est réellement l'intérêt du livre, mais on est quand même embarqué dans l'histoire et on a envie de savoir ce qu'il adviendra de Yan... jusqu'à la fin, jusqu'au dénouement qui, alors, nous fait prendre la mesure de tout le reste...

jeudi 3 octobre 2013

Livre - Mémoire infidèle de Elizabeth George

Quand Eugenie Davies meurt écrasée par un chauffard dans une rue de Londres, l'inspecteur Lynley est chargé de l'enquête. Les suspects du crime sont nombreux (...) mais l'inspecteur s'intéresse de près au fils de la victime, Gideon, enfant prodige violoniste virtuose, soudain et inexplicablement incapable de tirer la moindre note de son instrument.

Un chef-d'oeuvre ! Le meilleur roman d'Elizabeth George que j'ai eu l'occasion de lire jusqu'à présent ! Tout d'abord, c'est un bon gros livre (800 pages) et ça, ça me plait parce que je n'aime pas quand ça se finit trop vite, surtout quand je suis attachée aux personnages, et là évidemment Lynley, Barbara et tous les autres, je les connais depuis des années :-)

Ensuite, une intrigue en 2 temps et en parallèle, d'un côté l'enquête de police dans laquelle on retrouve nos enquêteurs préférés, de l'autre les consultations de Gideon avec sa psy et ses tentatives de se souvenir de morceaux complètement oubliés de son passé. Des personnages très complexes mais profondément attachants, une intrigue subtile et parfaitement ficelée et un scénario qui tient en haleine jusqu'à la toute dernière page.

Elizabeth George dépasse largement le cadre du roman policier pour notre plus grand bonheur et elle fait ça avec un tel brio, qu'on en redemande encore et encore :-)

Si vous aimez les policiers avec cette petite touche britannique qui fait, selon moi, tout le charme des romans d'Elizabeth George, je ne peux que vous le recommander vivement !

dimanche 15 septembre 2013

La Photo Du Mois # Septembre

Le thème de septembre : mon lieu de vacances de l'été 2013

Appareil : Canon eos 500
Date de prise de vue : 16/08/2013
Lieu : Chambord, France

J'ai choisi de vous montrer, non pas une photo de mes vacances de juillet (assez peu originales), mais plutôt celle d'un petit week-end passé entre amis dans les châteaux de la Loire. Je n'avais jamais visité cette région et je suis restée complètement sous le charme de tous ces magnifiques châteaux, celui de Chambord en tête bien évidemment :-)

Partons à la découverte des lieux de vacances des autres bloggeurs participants :

Gizeh, Renepaulhenry, Tambour Major, Laulinea, Filamots, InGrenoble, Thalie, El Padawan, Happy Us, Josiane, Leviacarmina, Nicky, Bestofava, Christophe, Arwen, Elodie, E, Céline in Paris, KK-huète En Bretannie, Fanfan Raccoon, Champagne, Dame Skarlette, Cricriyom from Paris, Laurent Nicolas, Cécile - Une quadra, Caro from London , Anne Laure T, Thib, Alice Wonderland, Chloé, MissCarole, Un jour, une vie, Claire's Blog, Chat bleu, Agnès, Lyonelk, Akromax, Julie, La Fille de l'Air, Christelle, Woocares, Isa de fromSide2Side, Pilisi, Akaieric, The Parisienne, Ann, Ori, Sophie Rififi, Isaquarel, Zaza, Dr. CaSo, Lau* des montagnes, Marie-Charlotte, Aurélie Ménard , Ava, Meyilo, Homeos-tasie, Hibiscus, magda627, Mamysoren, La Dum, La voyageuse comtoise, Sinuaisons, Anaïs and Spip, Cherrybee, Shoesforgirls, Pixeline, La Messine, Frédéric, Nora, Hypeandcie, Mimireliton, Xoliv', Oscara, Krn, Eurydice, Les voyages de Lucy, Calamonique, Mathilde, A'icha, Alexinparis, La Nantaise, Giselle 43, Violette, Mes ptits plats, MauriceMonAmour, SecretAiko , Morgane Byloos Photography, Lavandine, Marmotte, Anne, Cocosophie, Blogoth67, flechebleu, Angélique, Lucile et Rod, LisaDeParis, Alban, scarolles-and-co , BiGBuGS, M, Louisianne, Djoul, Isa ToutSimplement, The Singapore Miminews, Les bonheurs d'Anne & Alex, Guillaume, Cekoline, Caterine, Stephane08, CetO, Wolverine, Cara, François le Niçois, DelphineF, J'adore j'adhère, Lavandine83, Sephiraph, Coco, Gilsoub, Viviane, Testinaute

vendredi 13 septembre 2013

Livre - Company Man de Joseph Finder

Nick Conover est P.-D.G. de Stratton, une importante entreprise de meubles de bureau à Fenwick, dans le Michigan. A la suite de problèmes personnels et professionnels, il se voit contraint de céder sa société à une multinationale, et de licencier plus de 5 000 personnes. De patron respecté, il devient l'homme le plus haï de la ville, et ses ennuis commencent : trahisons, menaces, intimidations de toutes sortes et, pour finir, accusation de meurtre...

J'ai lu ce livre en vacances, parce que mon copain l'avait pris dans sa valise... j'ai commencé à feuilleter quelques pages qui étaient plutôt accrocheuses, car j'ai très vite eu envie de connaître la suite de l'histoire.

Ce qui est intéressant et original dans ce bouquin, c'est qu'on sait presque dès le début qui est le meurtrier, l'intérêt est donc ailleurs. L'histoire se tisse autour de l'enquête de police et on suit l'évolution des enquêteurs en se demandant s'ils parviendront à identifier le coupable et à le mettre en prison.

La traduction depuis l'anglais est pour une fois (et pour ce genre de livre) très bien faite, c'est suffisamment rare que pour le mentionner ;-) Le scénario est par moment quelque peu surréaliste et les personnages légèrement caricaturés, mais ça reste un bon roman qui entretient le suspens et propose des rebondissements jusque dans les toutes dernières pages...

jeudi 15 août 2013

La Photo du Mois # Août

Le thème d'août : un objet
Et voici ma photo :

Date de prise de vue : 25/07/2013
Appareil : Sony Cybershot HX20v

J'aime bien utiliser des photos de vacances pour la photo du mois, car en général, la luminosité est parfaite grâce au soleil (pas comme en Belgique ;)) et les paysages ou les sujets sont magnifiques. Je ne fais pas exception cette fois, avec ce très joli heurtoir découvert au détour d'une petite ruelle piétonne dans la charmante ville d'Uzès dans le département du Gard en France.

Curieux de découvrir les objets des autres participants ? C'est par ici : 
Alexinparis, Ava, Carnets d'images, Chat bleu, Dame Skarlette, Eloclemence, Galinette, _Hypeandcie, La Dum, Les voyages de Lucy, Marmotte, Zaza, Violette, Thib, Tambour Major, Sephiraph, Oscara, Meyilo, Marie-Charlotte, Lyonelk, Lavandine, La Messine, KK-huète En Bretannie, Homeos-tasie, Giselle 43, Fanfan Raccoon, E, Cocosophie, Cherrybee, CetO, Lavandine83, Caro from London , Bestofava, Ann, Agnès, Alice Wonderland, Aurélie Ménard , BiGBuGS, Cara, Cekoline, Champagne, Christelle, Cricriyom from Paris, El Padawan, Elodie, Isa, Guillaume, Isaquarel, Kob, La voyageuse comtoise, L'Azimutée, Lucile et Rod, Mes ptits plats, Nie, Pilisi, Shoesforgirls, Thalie, Un jour, une vie, Xoliv', woocares, Une niçoise, The Parisienne, Sophie Rififi, scarolles-and-co , Photo Tuto, Nicky, Mathilde, magda627, Louisianne, Les bonheurs d'Anne & Alex, Laurent Nicolas, La Nantaise, Kia909, J'adore j'adhère, Hibiscus, Gizeh, Gilsoub, Frédéric, Djoul, Claire's Blog, Chloé, Céline in Paris, Calamonique, Blogoth67, Arwen, Anaïs and Spip, Alban, Akaieric, Anne, Caterine, Christophe, Coco, DelphineF, Eurydice, François le Niçois, Happy Us, Josiane, Krn, La Fille de l'Air, Lau* des montagnes, M.C.O, Mamysoren, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Ori, Pixeline, Skipi, Stephane08, Testinaute, The Singapore Miminews, Viviane, Wolverine, Cathy, Julie, Laulinea, Monptitboudoir, Renepaulhenry, Solveig,

dimanche 11 août 2013

Livre - Les heures souterraines de Delphine de Vigan

Chaque jour, Mathilde effectue les mêmes gestes, emprunte les mêmes couloirs de correspondance, monte dans les mêmes trains. Chaque jour, elle pointe, à la même heure, dans une entreprise où on ne l’attend plus. Thibault travaille pour les Urgences Médicales de Paris. Chaque jour, il monte dans sa voiture, se rend aux adresses que le standard lui indique. Ici ou là, chaque jour, des gens l’attendent qui parfois ne verront que lui. Thibault connaît mieux que quiconque les petites maladies et les grands désastres, la vitesse de la ville et l’immense solitude qu’elle abrite. Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. 

C'est le deuxième roman de Delphine de Vigan que j'ai l'occasion de lire en quelques mois (merci sœurette ;-)) Très différent de "Rien ne s'oppose à la nuit", ce livre-ci aborde le thème de la solitude que peuvent éprouver certains êtres perdus dans le tumulte et l'intensité d'une très grande ville, quand bien même ils croisent chaque jour la route de nombreuses personnes...

La plume de Delphine de Vigan est particulièrement efficace pour dépeindre les comportements humains et surtout leurs émotions et ressentis. L'histoire est banale mais forte en même temps. C'est dans les détails des gestes accomplis chaque jour de manière anodine que ce roman tire toute sa puissance et arrive à capter l'intérêt du lecteur. Avec peu de dialogues et finalement peu d'action, ce roman m'a pourtant emportée dans son tourbillon, tourbillon silencieux où les êtres subissent leur vie plus qu'ils ne la vivent. Les pages se sont vite succédées sous mes doigts avec l'envie de voir se croiser  et s'emmêler les destins de Mathilde et Thibault, comme si c'était, pour chacun d'eux, leur planche de salut pour être enfin heureux...


Une très jolie réussite de cette romancière française qui compte déjà à son actif quelques succès littéraires...

vendredi 9 août 2013

Livre - Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.
Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

 

Dernier roman de cette auteure et premier que j'ai entre les mains. Je dois dire que le titre est superbe et intriguant. Le résumé du 4e de couverture quant à lui n'est pas très éloquent et ne m'a pas vraiment indiqué de quel genre de livre il s'agissait. Tout au plus, cela semblait être une histoire de famille. Et bien, c'est complètement ça, une histoire de famille. 

Au travers de cette auto-biographie, Delphine de Vigan nous entraîne dans les pages de son album de famille, entre le couple atypique que forment ses parents, les naissances de ses nombreux frères et sœurs, leur vie d'enfants et puis d'adolescents, ... elle nous dépeint les bonheurs, les peurs, les accidents, les secrets, les angoisses, les blessures, ... les blessures d'une famille très unie et en même temps profondément déchirée dont chaque être porte en lui toute la complexité et parfois la noirceur des comportements instables voire pathologiques des autres membres de la famille. C'est un livre sombre, douloureux et bouleversant, mais dont se dégagent également beaucoup de tendresse et d'amour, notamment entre mère et fille.


A l'issue de cette lecture, mon sentiment est partagé, je reconnais incontestablement les qualités d'écriture de Delphine de Vigan, mais je reste aussi avec un sentiment de distance par rapport à ce livre, comme si je n'avais pas pu vraiment y entrer. J'ignorais, avant de le lire, que ce roman avait été encensé par la critique. Je trouve cela justifié, ne serait-ce que pour l'effort et le courage qu'il a probablement fallu à l'auteure pour mettre sur papier des pans de sa vie aussi intimes.

jeudi 8 août 2013

Livre - Les lieux sombres de Gillian Flynn

Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences.

C'est un collègue qui m'a fait découvrir Gillian Flynn, parce qu'il était en train de lire son roman "Les apparences" (le prochain sur ma liste de lecture ;-)). N'étant pas disponible à la bibliothèque, j'en ai donc emprunté un autre de cette auteure : "Les lieux sombres". 

Ce roman suit tout à fait les codes du genre thriller (des meurtres, de l'angoisse, des personnages sombres et torturés, une intrigue puissante et un voire plusieurs assassins :-)), mais il va même plus loin en intégrant un aspect "psychologie des personnages" particulièrement développé et qui fait souvent défaut dans les romans du genre. J'adore quand les morceaux du puzzle se mettent en place très progressivement et presque à l'insu du lecteur, et c'est totalement le cas dans ce roman.

Durant plus de 500 pages, l'auteure nous emmène dans la vie de Libby Day, et nous fait découvrir au fur et à mesure des rencontres provoquées par la jeune femme, des pans de son histoire, les récits des personnes impliquées durant la nuit des meurtres et leurs lourds secrets qu'ils pensaient à jamais enfouis...

Un tout bon thriller à vous recommander ! J'ai donc hâte de lire "Les apparences" :-)

mercredi 7 août 2013

Livre - Dis-moi que tu m'aimes de Francisco de Paula Fernandez

Aujourd'hui le cœur de Paula bat à tout rompre. Enfin, elle a rendez-vous avec lui. Elle s'installe au café, savoure un caramel macchiato et attend, attend. Quand il se passe quelque chose qui va changer sa vie... Un chassé-croisé amoureux où l'on sillonne les ramblas jusqu'au petit jour et où les churros grignotés à deux deviennent le petit-déjeuner le plus sexy du parc de Gaudi...

Ce roman vise tout particulièrement un public adolescent. Les protagonistes ont tous entre 16 et 21 ans, sont jeunes, beaux, intelligents et amoureux. Une belle histoire à l'eau de rose donc. Néanmoins, même si ce genre de roman est assez peu ma tasse de thé, je dois avouer que l'auteur réussit à rendre son histoire et ses personnages attachants, à tel point qu'on finit par enfiler les pages pour en savoir plus. Point d'histoire compliquée, ni de scénario très recherché, simplement la vie racontée d'adolescents en pleine découverte des premiers sentiments amoureux et de ce qui s'y rattache : l'espoir, la jalousie, l'infidélité, les déceptions, ...

Ce roman est en fait le premier d'une trilogie (le deuxième est sorti tout récemment), ce qui explique la fin plutôt abrupte qui laisse les lecteurs quelque peu sur leur faim. Je ne sais pas si je me lancerai dans la lecture du second opus. Mais en ce qui concerne ce premier tome, je terminerais en disant ceci : l'écriture (du moins la traduction de l'espagnol) n'a rien d'exceptionnel, le style ne casse pas 3 pattes à un cochon et les quelques rebondissements sont même assez peu réalistes, il n'empêche que pour les grand(e)s romantiques, "Dis-moi que tu m'aimes" sera le livre de plage idéal :-)

lundi 15 juillet 2013

La Photo du Mois # Juillet

Le thème de juillet : au ras-du-sol
Et voici ma photo :

Date de prise de vue : 9/07/2013
Appareil : Sony Cybershot HX20v
Je voulais photographier les brins d'herbe de ma pelouse en macro en me disant qu'il y aurait bien un insecte qui passerait par là, mais je n'ai trouvé que cette petite fourmi au ras du sol dans mon jardin ;-)

Pour consulter les sols des autres participants, c'est par ici :
A bowl of oranges, A'icha, Akaieric, Akromax, Alban, Alexinparis, Angélique, Ann, Anne, Anne Laure T, Arwen, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Carnets d'images, Caro from London , Caro JulesetMoa, Caterine, Cath la Cigale, Cathy, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Cherrybee, Chloé, Christelle, Christophe, Claire's Blog, Cocosophie, Cricriyom from Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Djoul, Dr. CaSo, E, El Padawan, Elodie, Emma, Eurydice, Fanfan Raccoon, Filamots, flechebleu, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, Happy Us, Hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, Isa ToutSimplement, Isaquarel, J'adore j'adhère, Josiane, Julie, Krn, La Dum, La Fille de l'Air, La Messine, La Nantaise, La Papotte, La voyageuse comtoise, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, L'Azimutée, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les voyages de Lucy, Leviacarmina, LisaDeParis, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie-Charlotte, Marmotte, Mathilde, Mes ptits plats, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, N, Nicky, Nie, Ori, Oscara, Photo Tuto, Pilisi, Renepaulhenry, scarolles-and-co , Sephiraph, Shoesforgirls, Sinuaisons, Solveig, Sophie Rififi, Stephane08, Tambour Major, Testinaute, Thalie, The Parisienne, Thib, Tuxana, Un jour, une vie, Une niçoise, Violette, Viviane, Wolverine, Xoliv', Zaza,

vendredi 5 juillet 2013

Livre - Sans un mot d'Harlan Coben

Je n'ai jamais été particulièrement fan d'Harlan Coben. Je trouve qu'un seul de ses romans est vraiment réussi (Ne le dis à personne), mais je lui reproche souvent d'utiliser toujours la même trame, toujours le même genre de scénario pour chacun de ses livres...

Celui-ci, "Sans un mot", ne fait pas exception à la règle. Comme d'habitude, quelqu'un disparait, cette fois-ci, c'est un jeune garçon adolescent. Et comme d'habitude, un de ses proches (ici son père) part à sa recherche et se met évidemment en danger en dépit de tout bon sens.

Scénario à l'américaine, décors et personnages tout droits sortis d'un film hollywoodien, Harlan Coben connait la recette pour séduire les foules et ça marche. Personnellement, je ne suis pas adepte de ce genre de roman, qui pour moi manque de consistance et de profondeur, mais bon, il en faut pour tout le monde.

Si vous voulez lire un petit thriller avec juste ce qu'il faut de meurtre et de suspense sans vous prendre la tête, vous avez trouvé votre bonheur ;-)